Grèce Periode Romaine

Description de la periode Romaine en Grèce

 

Líépoque Romaine

La Grèce et la periode romaineAprès la mort d’Alexandre, les Grecs firent encore quelques efforts pour retrouver leur indépendance. Des gurres civiles éclatèrent, doublées à l’intérieur de la plupart des cités, d’une guerre sociale qui dressait pauvres contre riches.

L’ Empire Grec pérdait de sa puissance. La Grèce est également mennacée par les Perses, et les Romains qui gagnaient du terrain sur le sud de l’Italie en annexant différentes collonies grecques comme celles de Tarente et de Syracuse. Dans les alentours de 280 av.J.C. Pyrrhus roi d’Epire, après avoir essayé de conquérir la Macédoine, il intervient à l’appel de Tarente.

Il gagna la bataille à Ausculum mais subit une défaite à Bénévent, ville du sud de l’Italie. Afin de faire face à la menace de Rome, la Gréce decide de s’allier avec l’un des principaux énemies de Rome: Carthage. C’est le début des Guerres Puniques qui durérent 45 ans entre Carthage et Rome. Pendant ce temps, Philippe V de Macédoine, coupable d’avoir accuelli Hannibal le chef de l’armée carthaginoise, était battu par ceux-ci à Cynocéphales (197).

L’année suivante, à Corinthe, le consul Flaminus proclama l’indépendance de la Grèce. Les Grecs ne tardèrent pas à constater que cette liberté était tout illusoire ; à plusieurs reprises, ils s’alliérent aux énemies des Romains (Persée, roi de Macédoine, Mithridate, roi du Pont). Chaque fois, ils furent vaincus. En 148 av.J.C, la Grèce devient une annexe de la province romaine de Macédoine. Plus tard, on en fit une province distincte : la province d’Achaïe. Bien que sous domination Romaine, on assiste à une hellénisation de cette dérniére.

Si la culture grecque a pu s’imposer aussi facilement sur celle du vainqueur, c’est parce que elle était présente auparavent, depuis les origines mêmes de Rome. Petit à petit, les activités culturelles reprennent et l’économie de la Grèce et en hausse, surtout dans les villes d’Athènes, Corinthe, Alexandrie et Smyrne. Une élite même apparaît, qui a le droit de participer au sénat de Rome. Le processus d’hellénisation de Rome est telle, qu’elle est appellée polis hellenis (ville grecque) par les écivains grecs. L’héritage grec à Rome est énorme. La langue grecque et latine deviennent les langues principales de l’Empire Romain. Un Empire Greco-Romain vient de naître.

<< retour ::