Grèce Age de Pierre et de Bronze

Description et histoire de la période de pierre et de bronze en Grèce

L'age de Pierre

Grèce Age de pierre et de bronzeSelon différents témoignages archéologiques (ruines, traces) dans la region de Thessalie, il paraitrait que les Grecs (ou Hélènes), peuple indo-européen venu du nord, s’installent dans le pays entre 11.000 -3.000 av. J.C. Cette population commença par s’intéresser aux différentes activités agricoles basiques et débuta également à tailler la pierre.

Differentes fouilles démontrent que la civilisation grecque devient beaucoup plus complexe entre 3500 et 3000 av .J.C lorsque les différentes populations cessent d’être regroupée en tribus et passent sous une forme d’organisation sociale basée sur l’autorité d’un chef de famille (le genos). Parallèlement, dans les îles de la mer Egée et en Crète, les populations se mettent à pêcher, à travailler la poterie et même à organiser des expéditions maritimes.

Soulignons que ces régions ne sont guère hostiles à l’Homme puisqu’elles offrent de l’eau potable, des plaines fertiles, des oliviers, des grappes de raisin… Ces conditions de vie, attirent d’autres populations et divers marchands venant de toute la Méditerranée. A la même époque, des traces de religion font leur apparition: Des figurines en argile, de femmes et d’animaux, sont placées dans des sanctuaires et devant des tombes.

L'Age de Bronze

Le métal fait son apparition dans les alentours de l’an 3000 av .J.C. Le bronze qui est initialement employé pour tailler divers outils, est par la suite utilisé à la construction d’armes, et fait passer la civilisation Grecque dans une tout autre dimension. Le second millénaire av.J.C donne naissance également à trois grandes civilisations : La civilisation Minoenne en Crète, Mycènienne dans le Péloponaise et la civilisation Cycladique dans les îles de l Egée.

La civilisation Minoenne créea à Cnossos un monde où se balancent harmonieusement l’activité utilitaire, les plaisirs artistiques (poésie, sculture) et les sports (ils inventairent la tauromachie) et même les derniers raffinements du confort. Cette civilisation tire son nom du roi Minos (2600 av.J.C) fils de Zeus et d’Europe, et époux de Pasiphaé.

Dans les alentours de 2000 av.J.C c’est l’apparition des palais crétois ( Cnossos, Malia et Phaistos) qui a permis la création d’un art original issu de la tradition égéenne du Bronze ancien .Dans ses premières manifestations, l’art minoen est un art purement décoratif avec des vases ornés de spirales et d’entrelacs, de lions ordonnés dans des compositions tournoyantes. Ces vases trés reconnaissables commencent petit à petit a se répendre dans toute la mer Egée, sur la côte du Proche-Orient et en Egypte. La période 1700-1450 correspond a l’apogée de l’art minoen avec l’apparition de fresques qui ornent les mûrs du palais de Cnossos ou de grandes villes minoenne comme celle d’Aghia Triada. Cnossos donnera même naissance à une école d’Arts.

Dans le bassin égéen, cet art des fresques accompagne l’essor de la thalassocratie minoenne qui s’étend aux Cyclades, à Milo Théra, et s’etend jusqu’à Rhodes.
Vers 2000 av.J.C, apparait également une premiére forme d’éciture que l’on nomma Linéaire A.

Les palais minoens disparraissent soudainement dans les alentours de 1500 av .J.C. Il est possible que cette disparition soit liée à une éruption volcanique de l’île de Santorin. A cette époque, sous l’influence de l’art minonen va se former l’art mycéen.

La civilisation Mycénienne

L’arrivée des Mycéniens en Crète, vraisemblablement vers 1450, va créer de nouveaux liens artistiques entre les deux cultures. C’ est après 1450 qu’ apparaissent les premières fresques mycéninnies, à Mycènes et à Pylos. Ayant une puissante armée, les mycéniens vont petit à petit dominer la Crète et l’ensemble des îles de la mer Egée. C’est pendant la période de domination mycénienne sur le palais de Cnossos, de 1450 jusqu’à sa déstruction vers 1375 que sont peintes les dernières fresques du palais.

Les rois de Mycènes eurent des palais sompteux, décorés à la mode crétoise de fresques et de belles poteries. Eux-mêmes, à la chasse et à la guerre portèrent des armes de bronze aux riches ciselures et de lourds bijoux. La puissance de Mycènes était telle qu’ au moment de la guerre de Troie, c’est son chef Agamemnon que les Achéens rassemblés nommèrent Roi des Rois.

On a logtemps douté de l’existence de Mycènes, d Agamemnon, et de Troie elle-même. Mais les fouilles entreprises en 1870, sur la seule foi des textes d’Homère, par l’Allemand Schliemann ont corroboré les récits du poéte et fait reculer la Légende au profit de l’Histoire.

Les mycéniens, ont également utilisés une forme d’écriture appellé Linéraie B, qui s’inspire du Linéaire A des minoens. Entre 1250 et 1150 av.J.C, à la suite d’un grand nombre d’émeutes populaires, beucoup de palais mycéniens sont détruits. La civilisation mycénienne disparait dans le courant du XIIéme siècle.

Les âges obscurs de l’invasion des Doriens.

C’est au XIIéme siécle av.J.C. qu’une civilisation venant du nord du nord de la Grèce envahit pratiquement tout le pays détruisant tout d’abord la civilisation achéenne. Les Doriens occupérent par la suite les îles et les côtes d’Asie Mineure. Ils donnérent même leur nom à la partie méridionale du littoral anatolien: La Doride.

Argos et Sparte furent les premiers Etats doriens organisés. Durand cette occupation, l’économie de chaque ville envahie, la production culturelle et l’organisation politique connurent une importante chute. Cependant, l’invasion dorienne renouvella également la civilisation de la Gréce : Ils ne sont guére les auteurs de la déstruction des palais mycéniens, comme l’on prétendait pendant des siécles, et ce sont eux qui ont introduit en Grèce la métallurgie du fer, la crémation et la céramique protogéométrique.

<< histoire de la Grece ::